Menu

Le Moule, une ville précolombienne.

Guide touristique du Moule et ses environs.Le Moule une ville au riche patrimoine culturel.


Rédigé le Vendredi 19 Octobre 2018 à 14:26 | Lu 150 commentaire(s)

De nombreux bâtiments ont marqué l’histoire de la ville du Moule. Ils représentent aujourd’hui des richesses incontournables du patrimoine Moulien. C’est également une ville de loisirs qui offre aux vacanciers l’opportunité de pratiquer une multitude de disciplines sportives, sur l’eau ou sur la terre ferme.


Le Bourg du Moule.

La ville du Moule, autrefois appelée Portland, fut le plus important port sucrier de la Guadeloupe. La rade et le chenal d'entrée attenant étaient protégés par le fortin construit en 1840. On retrouve les vestiges du fortin et les canons qui servaient à lutter contre les assaillants.

Paradoxalement les inconvénients au développement du site portuaire devenaient un atout complémentaire dissuasif d'agression venus du large : exposition à la houle, au vent et aux raz-de-marée, profondeur insuffisante aux navires à fort tirant d'eau, petitesse de la rade.
Les canons du fortin protégeaient l'entrée de la rade.
Les canons du fortin protégeaient l'entrée de la rade.

Pourtant, Le Moule est devenu au fil des années le plus grand port commercial de Guadeloupe. Elle obtient dès le 20 septembre 1828, l’autorisation d’exporter vers la métropole française, sans passer par Pointe-à-Pitre.
La première pierre de la Mairie du Moule fut posée le 28 octobre 1926 et elle fut inaugurée le 26 juin 1927. Son architecture rappelle les pavillons bourgeois de la région parisienne au 19e siècle.
Construite en béton armé, la mairie présente un soubassement surmonté de deux niveaux encadré de deux deux tourelles surmontées de flèches octogonales. Entre les tourelles, les loggias sont garnies de garde-corps en béton à balustres en poire.
La mairie du Moule.
La mairie du Moule.

 L’église Saint-Jean-Baptiste est située au centre de la ville du Moule. Le premier édifice ayant été détruit par le tremblement de terre de 1843 la nouvelle église, fut terminée vers 1950. 
Classée monument historique, l’église Saint-Jean-Baptiste du Moule possède une magnifique façade néo-classique faite de grès et de calcaire avec un très beau fronton en triangle surmonté de 4 colonnes. A l’intérieur, l’église est dotée d’un riche mobilier et d’un décor luxueux.
L'Eglise Saint Jean-Baptiste du Moule.
L'Eglise Saint Jean-Baptiste du Moule.

Les Parcs.

L'Espace Wizosky
L'Espace Wizosky au Moule aménagé dans les vestiges d’une ancienne fabrique en bord de mer est un lieu de détente et d’animations.

Parc Morel.
Le parc archéologique de Ouatibi-Tibi (aussi nommé parc Morel), est un site archéologique, parmi les plus grands de la Caraïbe. Il couvre une surface de 75 hectares.
Les vestiges présentés au musée Edgard Clerc proviennent en grande partie de ce site. L'endroit est aujourd'hui un parcours sportif très fréquenté.
Le Parc Archéologique de Ouatibi-Tibi également nommé parc Morel.
Le Parc Archéologique de Ouatibi-Tibi également nommé parc Morel.

Parc paysager de Damencourt
Damencourt est une zone artisanale et commerciale qui se compose de centres commerciaux, centre médical, supermarché du bricolage, et nombreux magasins … Ce Parc d’Activités de Damencourt  appelé « Les Portes du Moule » rappelle par son architecture de tourelles, les moulins d'autrefois et le passé cannier de la commune.
A proximité associant développement urbain avec préservation de l'environnement découvrez le Parc Paysagé. Un parcours dallé, panneaux pédagogiques, pont et passerelle permettent une agréable ballade de 30 minutes.
La passerelle qui traverse la mangrove du parc paysager de Damencourt au Moule.
La passerelle qui traverse la mangrove du parc paysager de Damencourt au Moule.

Les Usines.

Usine Gardel
Suite à la restructuration du secteur sucrier en 1994, Gardel est la seule sucrerie survivante et fonctionnelle de Guadeloupe. Elle produit près de 100 000 tonnes de sucre par an. Elle a été fondée en 1870. L’usine Gardel appelée également Sainte-Marie doit son nom au premier propriétaire Benjamin François Benony Saint-Alarey, qui choisit pour rendre hommage à sa grand-mère paternelle de la nommer l’usine Gardel.

La Rhumerie Damoiseau au Moule.
La Rhumerie Damoiseau au Moule.
Distillerie Damoiseau
La distillerie Damoiseau fut acquise en 1942 par Roger Damoiseau, d’où sa nouvelle appellation. La visite est gratuite et totalement  libre, vous pourrez vous balader au milieu des broyeurs actionnées par une machine à vapeur. La distillerie produit un rhum agricole blanc, du rhum vieux, que vous pourrez déguster à "la Cabane à Rhum".

Antanlontan.

Musée Archéologique Edgar Clerc
Edgar Clerc est le nom de l’archéologue ayant découvert le site de Morel, attestant d’une présence Amérindienne sur le territoire du Moule a été Inauguré en 1984 le musée possède une collection d’objets témoignant du passage des peuples amérindiens : vases en terre cuite, amulettes en bois, colliers funéraires, parures, etc.

Maison coloniale de Zevallos
Classé monument historique, la maison coloniale de Zevallos doit son nom à son premier propriétaire, Hector Parisis de Zévallos. C’est une maison préfabriquée installée en kit entre les années 1868 et 1871. La prédominance du fer forgé dans les balcons circulaires et dans l’ossature sont la marque de fabrique de l’atelier Gustave Eiffel.
A proximité subsiste la cheminée de la sucrerie désaffectée du Bois David.
La Maison Coloniale Zevallos construite en 1871.
La Maison Coloniale Zevallos construite en 1871.

Habitation Néron
L’Habitation Néron était à l'origine une sucrerie créée en 1740 par Pierre Néron Beauclair.
Le violent tremblement de terre de 1843 détruisit une grande partie des installations, mais la sucrerie réussit à se maintenir, puisqu'en 1852, elle employait toujours 80 travailleurs journaliers. 
La crise sucrière entraina le déclin de l'exploitation qui fut transformée en distillerie produisant le Rhum Néron. On peut encore admirer les restes de machinerie de la distillerie qui fonctionna jusqu’en 1965 et le moulin en pierres du 19em siècle. Un réseau de 5 mares reliées entre elles par des canaux servait à alimenter en eau la sucrerie et, plus tard, la distillerie.

Les Plages.

La Plage des Dauphins est une très belle plage avec de nombreux cocotiers. Protégée par la barrière de corail qui retient les vagues, une seconde barrière rocheuse forme un grand bassin pour une baignade totalement sécurisée pour les enfants.

La Plage de l’Autre Bord. Il s’agit d’une grande plage de sable doré, avec un grand lagon, protégée par une barrière de corail. Ombragée par les nombreux cocotiers et raisiniers et des carbets sont installés pour les pique-niques. C'est la seule plage de Guadeloupe qui bénéficie d'une surveillance par des maîtres-nageurs.
La plage de l'Autre Bord au Moule.
La plage de l'Autre Bord au Moule.

Plage des Alizés. Située après la Plage de l’Autre Bord. C’est le spot idéal pour les windsurfers en quête de sensations fortes.

La Baie du Moule. La plage de la Baie est particulièrement appréciée par ses fortes vagues. C’est le lieu de rendez-vous des surfeurs. Divers championnats nationaux et internationaux se déroulent régulièrement sur la plage.

La Plage Porte d’Enfer. Accessible par un escalier, la plage Porte d’enfer est petite crique sauvage creusée par les vagues entre les falaises. Le bain y est possible avec prudence en raison des courants.
La Porte d'Enfer du Moule.
La Porte d'Enfer du Moule.