Menu

KABWA "Lékol Kabwa".

L'école Gwoka de Port-Louis Guadeloupe.


Rédigé le Mercredi 30 Janvier 2019 à 13:37 | Lu 57 commentaire(s)

C’est en 2005 que Jacky JALEME crée son école « Lékol Kabwa » à Port-Louis avec la volonté de transmettre dans les règles et le respect de la tradition la culture du Gwoka. Mais pas seulement …


Jacky JALEME.

Jacky à l'écoute de ses élèves.
Jacky à l'écoute de ses élèves.
C’est dans les années 1979-80 que Jacky JALEME commence sa longue quête de la culture Gwoka aux côtés des Maîtres KA tels que Kristen ou encore  Henri Délos, Aigle...
Membre du célèbre « Latilyé Chaben », (Association culturelle créée en 1988 afin de perpétuer et valoriser la mémoire de l’œuvre de l’artiste Martine Gaston GERMAIN-CALIXTE dit «  Chaben », né le 31 janvier 1922 et mort le 2 mars 1987) à Port-Louis.
Jacky JALEME s'est rendu à Poitiers et Paris, au début des années 2000, pour continuer sa formation de musicien. A son retour, il participe à une résidence d’artistes au Pays de la Canne à Port-Louis, avant de créer sa propre école en 2005 : « Lékol Kabwa »
Jacky JALEME est titulaire du DUMI (Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant) et du CA (Certificat d’Aptitude) de professeur de musique traditionnelle mais c’est avant tout un musicien, un danseur et un excellent pédagogue.
 

Lékol Kabwa.

Lékol Kabwa en répétition.
Lékol Kabwa en répétition.
Dans son école, Jacky JALEME enseigne plusieurs disciplines autour de la culture guadeloupéenne : La musique avec l’apprentissage du KA (Tambour traditionnel), la danse impulsée par ce même tambour et le chant, partie intégrante du Gwoka .
Il dispense également des cours de créole.
Il anime des ateliers de jeux traditionnels lors de manifestations: KabwaIka ipakaPile Kako , Channda , Oliven Konvale , Kous an sak
Samedi 20 avril 2019, Kabwa organise sa journée culturelle.
Stage de danse «  Wonn Léwoz », expos,…
Jacky intervient tout au long de l’année dans de nombreux lieux avec « Lékol Kabwa » : milieu scolaire, centres de formation, centres socio-éducatifs, crèches, médiathèques, afin de faire connaître et perpétuer la culture Gwoka.
Il participe aux rencontres culturelles caribéennes et anime des conférences.
 
Patrimoine historique :
Moulins, anciennes habitations, lieux de mémoire du territoire.
 

Pourquoi Kabwa ?

Le Ka.
Le Ka.
Pourquoi avoir appelé ton école Kabwa ?
Jacky : Je cherchais un mot créole en rapport avec le Gwoka et j'ai trouvé Kabwa.
Kabwa est un jeu traditionnel, une sorte de karting fabriqué par les garçons à partir de quelques bouts de planches et de roulement à billes. On peut l’utiliser en s’asseyant dessus en se faisant pousser ou en se lançant dans des pentes.
Mais c'est également un jeu de mots :
             Ka : Le tambour, un instrument de musique traditionnelle
             Bwa : Le bois, primordial dans la fabrication du KA
 

Comment s'inscrire à Lékol Kbwa ?

Festival "Gwoup a Po" - Le 5 janvier 2019 à Port-Louis.
Festival "Gwoup a Po" - Le 5 janvier 2019 à Port-Louis.
Les cours de danse et tambour ont lieu au Foyer Rural, rue Rosan Girard à Port-Louis.
  • Le mardi et vendredi soir de 18 h 30 à 20 h 30 pour les cours de danse.
  • Le mercredi et samedi de 16 h à 19 h 30 pour les cours de tambour.
Renseignements/Inscription :