Menu

Formation Tortues Marines Guadeloupe à Marie-Galante.

Un week-end à Marie-Galante pour les bénévoles de Port-Louis.


Rédigé le Mercredi 14 Août 2019 à 15:06 | Lu 150 commentaire(s)

Le suivi des pontes de tortues marines en Guadeloupe est accessible à tous avec un minimum d’expérience qui s’acquiert avec la pratique, ainsi qu’en accompagnant les personnes déjà expérimentées.
Il est à noter que les tortues marines sont intégralement protégées par la loi depuis 1991 et que la manipulation des tortues est soumise à autorisation préfectorale.


Pourquoi suivre les tortues marines ?

Ponte Tortue Imbriquée, retour à la mer.
Ponte Tortue Imbriquée, retour à la mer.
Les tortues marines des Antilles française font l’objet d’un Plan National d’Action qui fixe les objectifs et la stratégie à mettre en œuvre pour augmenter les effectifs de tortues marines aux Antilles et sauvegarder leurs habitats.
Le suivi des pontes est un indicateur qui évalue l’état de santé des populations de tortues marines et donc des actions de conservation à mettre en œuvre.
Le suivi des pontes depuis 1999 a permis d’identifier les zones de ponte, les espèces présentes, d’évaluer leur abondance et les menaces sur les sites de ponte.

Pourquoi Marie-Galante ?

Comptage trace.
Comptage trace.
Profitant de l’arrivée de nouveaux venus sur le secteur de Port-Louis, l’association Kap Natirel nous a organisé un week-end de formation au suivi des tortues marines à Marie Galante.
Nous étions 6 bénévoles du Nord Grande Terre accompagnés de notre formatrice Sophie de l’association Kap Natirel. Si le suivi nocturne et le comptage trace était nouveau pour deux d’entre nous, c’était pour les autres l’occasion de réviser leurs connaissances et surtout pour tous de rencontrer des tortues.
Week-end au programme chargé :
  • Patrouilles nocturnes le vendredi sur Folle Anse et samedi soir sur Moustique de 20 h 30 à 2 heures du matin.
  • Comptage trace samedi matin de Folle Anse à Saint-Louis (4 heures de marche) et une longue plage au nord de Capesterre fréquentée par les Tortues Vertes (2 heures de marche).
Nous avons eu la chance en suivi nocturne de voir 2 tortues Imbriquées pondre et d’assister le samedi matin à une émergence de tortillons.
Marie Galante possède de nombreuses plages propices à la nidification des tortues marines : des plages peu fréquentées vierges de construction et d’éclairage, avec une large bande de sable bordée de végétation ; des plages idéales pour les Tortues Imbriquées et les Tortues Vertes.
Et les tortues ne s’y trompent pas et elles sont nombreuses à venir nidifier ! Ce qui augmente considérablement les chances de pouvoir observer une tortue en nidification de nuit et parfois même de jour.

Le suivi nocturne.

Suivi nocturne, ponte Tortue Imbriquée.
Suivi nocturne, ponte Tortue Imbriquée.
Pour éviter le dérangement d’une espèce protégée, il est nécessaire qu’au moins une personne formée au suivi nocturne et habilitée par arrêté préfectoral soit présente.
Réalisé dans le cadre du protocole, nous avons choisi de faire le suivi de nuit entre 20 heures 30 et 1 heure 30. Equipé d’une lumière rouge de faible intensité, nous faisons des allers/retours sur le site de ponte à la recherche de traces ou indices d’une montée de tortue marine.
L’intervalle entre deux passages doit être inférieur à 45 minutes afin d’être sûr de ne pas rater une tortue. En effet une tortue peut monter, pondre et repartir à la mer dans ce laps de temps.
Une trace vient d’être repérée ! Les lampes sont éteintes.
On écoute pour savoir où en est la tortue (se déplace, balaye, creuse, pond).
Lorsqu’on entend plus de bruit, c’est qu’elle pond. On peut alors s’en approcher pour faire différentes manipulations.
Une fois les manipulations faites (10 minutes maximum) on s’éloigne afin que la tortue puisse reboucher et camoufler son nid.

Le comptage trace de jour.

Au petit matin, les bénévoles arpentent les plages à la recherche de traces de la nuit. Il faut être bon marcheur (2 heures à 2 heures 30 de marche) et bon observateur pour repérer et interpréter les traces.
Sur Port-Louis, deux plages font l’objet d’un suivi : du Port à Pointe Sable et de la Plage du Souffleur à l’Anse Fontaine. Sur Anse Bertrand : La Chapelle et l’Anse Castallia.
Ce sont principalement des Tortues Imbriquées qui viennent pondre sur nos plages du Nord Grande Terre  et quelques Tortues Vertes. Les pontes de Tortues Luth restent exceptionnelles, la dernière remonte à 2008 sur la Plage du Souffleur à Port-Louis.

L’ouverture de nid.

Emergence de Tortues Imbriquée.
Emergence de Tortues Imbriquée.
L’ouverture du nid ne peut être fait que par une personne formée et habilitée par arrêté préfectoral (habilitation niveau II+) sous peine de poursuite pour dérangement d’une espèce protégée.
L’objectif est de calculer le taux de réussite de la ponte, c’est-à-dire le ratio d’œufs éclos, pour acquérir des informations sur la réussite des pontes, par nid et par plage.

Emergence tortillons. Attention à la marche !
Emergence tortillons. Attention à la marche !
Si les tortues marines vous intéressent et que vous souhaitez vous investir dans le suivi des comptages traces, vous pouvez rejoindre les groupes de  bénévoles. Vous trouverez leurs coordonnées par secteur sur le site du Réseau Tortues Marines Guadeloupe.
Et pour le Nord Grande Terre : Alain : 0690 63 47 82 – alain.goyeau@orange.fr
Si vous observer une tortue en difficulté, n’hésitez pas à le signaler au Numéro Urgence Tortue : 0690 74 03 81.
Sachez que des associations et professionnels engagés dans le KOZÉ TOTI  proposent des sorties pour tenter d’observer les tortues marines sur leur site de ponte.